Cécile Corbel en concert au Havre

Cécile Corbel en Concert Quartet Au Havre
Le 15 septembre 2019
Nouveau Spectacle « Enfant Du Vent »

pochette enfant du vent en cours

Souffle Celtique sur Le Havre !
Cecile Corbel en Concert en quartet
(harpe celtique, voix, chœur, guitares, violoncelle, clavier)

LE HAVRE (76620)
Le 15 septembre 2019 à 17h30
Eglise st Denis de Sanvic
25 place Henri Chandelier 76620 St Denis de Sanvic (le Havre)
entrée : 12€ (gratuit moins de 10 ans)
Billetterie / réservations : https://www.billetweb.fr/cecile-corbel-le-havre
et sur place le jour du concert – ouverture des portes 16h30.

nor

« Elle vit au bout de l’une des pointes du Finistère, la plus au sud, celle qui lance sa lame de granit en plein dans le ventre de l’Atlantique ; Elle vagabonde le long du sentier des douaniers et à travers les chaos de fougères et d’ajoncs qui se cachent dans les chemins creux de l’arrière-pays ; rêveuse et mélancolique, elle observe la baie de Douarnenez au fond de laquelle se devinent les murailles de la ville d’Ys, la cité engloutie de la princesse Dahut.
Elle court après les mythes, les légendes et les fables, cherche l’inspiration, la grâce des petits matins d’automne, le chant des landes frémissant sous le vent et celui des grands oiseaux marins qui lui dictent les premières notes d’une mélodie. Nomade et troubadour, Cécile Corbel est avant tout une dompteuse de cordes, celles de la harpe celtique qu’elle a découverte à l’âge de quinze ans.

Cécile Corbel au Havre le 15 septembre 2019 pour un concert aux couleurs de son nouvel album « Enfant Du Vent » (sorti printemps 2019 – Polydor – Universal Music)
« Raconter des histoires, sur scène et dans mes chansons, et jouer pour vos oreilles des mélodies voyageuses, sont les deux choses que j’aime faire le mieux dans ma vie de harpiste-troubadour, et qui entretiennent en moi « la petite étincelle magique, » celle qui est précieuse, qui rattache chacun de nous à l’enfance et à la joie
Ce nouvel spectacle suit mon chemin, depuis la pointe sauvage du Finistère où j’ai grandi, jusqu’au Japon, cet incroyable pays avec lequel j’ai des liens si forts depuis la composition de la bande son du film d’animation Arrietty des studios Ghibli.
Vous y trouverez aussi les pays celtes, l’Irlande et ses gypsies, des mélodies virevoltantes, des chansons pour danser, grandir, voyager, pleurer un peu parfois, rêver beaucoup, et s’endormir aussi après une journée bien remplie…Comme l’océan qui tantôt danse, gronde ou berce, « Enfant du Vent » est aux couleurs de la vie… »

 

 

 

Publicités